Histoire d'un étudiant entrepreneur participant à la Social cup

Nathan Millé, étudiant en Bachelor Management Opérationnel, passionné de dessin et de mode, a participé à la Social cup et nous livre son expérience...

« La mode est la chose la plus personnelle d’une personne. Grâce à ce que vous portez et comment vous le portez, il est facile de deviner qui vous êtes. »

"Je m’appelle Nathan Millé, j’ai 23 ans. Je suis actuellement en formation à l’IAE Aix-Marseille en BAMO. Passionné de dessin et de mode, j’ai l’ambition de créer ma propre marque et entreprise de vêtements exclusivement masculins.

Ce projet possède deux grands axes de réflexion très distincts, l’aspect créativité (dessin, stylistique, mode) et l’aspect concret (données financières, chiffres, concept)

Pour faciliter mon apprentissage dans le commerce, le BTS Management des Unités Commerciales m’a beaucoup appris. Il m’a permis de mieux comprendre le sens de tous ces mots et notions. C’est aussi au cours de ces deux ans de BTS que j’ai pu participer au jeu concours des 36H chrono de la création d’entreprise. Un challenge très formateur, qui m’a appris à devenir concis et précis à la fois.

A la suite de cela, je suis entré à l’IAE, dans l’idée de lancer ma propre marque de vêtements exclusivement masculins. Je compte sur cette formation pour m’apprendre tout ce qu’il faut pour diriger une entreprise et la faire se développer.

Dernièrement, j'ai participé à la Social cup, un challenge pour les jeunes entrepreneuses et entrepreneurs qui souhaitent se lancer dans un projet novateur, relatif soit à une dimension sociale, soit à une dimension environnementale, ou les deux. Organisé par équipe d’inconnus et à l’aide de canevas, l’objectif est de pouvoir tenir un pitch de 1 minute 30 secondes, présentant son projet, le problème à traiter, ainsi que les méthodes et solutions trouvées.

A ce jour, notre génération se retrouve confrontée aux problèmes environnementaux et sociaux. La Social cup s’organise autour de ces deux grands axes pour son concours. Pour moi, c’était une manière de me motiver, et de challenger ma créativité et mon concept.

A l’issue de la Social cup, je suis ressorti avec un concept durable, une étude de marché simplifiée, des axes de réflexion via des canevas, ainsi que l’élaboration d’un pitch présentant et résumant mon projet.

A titre personnel, j’ai passé un très bon moment avec l’équipe que j’avais constitué. J’ai gagné en réactivité, et en assurance. De plus, considérant cela comme une mise à l’épreuve, j’étais très fier du résultat obtenu à l’issu du challenge.

Nous étions accompagnés et guidés, et nous avons été vraiment productifs. Nous avons pu écouter les présentations d’autres porteurs de projet, tous défendant les causes sociales et environnementales. Un véritable arc-en-ciel de projet novateur pour dessiner Demain.

Ce challenge est aujourd’hui présent dans de nombreuses grandes agglomérations, connues de beaucoup d’entreprises et de professionnels de l’emploi. Le fait d’y avoir participé permettra de pouvoir démontrer ma motivation, mon engagement dans les valeurs sociales et environnementales. Egalement, cela m’aura apporté de nouvelles compétences : management d’équipe efficace et efficient, prise de parole en public, recrutement de mon équipe, ainsi que développement de projet et d’entreprise. Des compétences très appréciées dans le monde professionnel."